Le terrain du cimetière de Calmont est acquis en 1940 par la municipalité pour faire face à la saturation du cimetière de Boismoreau. L'architecte de la ville dessine les plans mais son projet ne verra jamais le jour. Les Allemands s'approprient le cimetière et l'inaugure en 1942 : le plan du grand portail d'entrée et la plantation des magnolias de l'allée principale sont leur oeuvre. Aujourd'hui encore, les anciens l'appellent toujours le cimetière des Allemands. L'occupant y inhume ses soldats tués dans toute la Bretagne, notamment en Bretagne sud. Mais avant la fin de la guerre, la ville est contrainte d'agrandir le cimetière pour les besoins des civils. Le cimetière de Calmont ne sera "libéré" de ses occupants allemands qu'en 1961 lorsque les 587 dépouilles seront transférées à la nécropole allemande de Huisnes-sur-Mer.

Depuis 1963, le cimetière de Calmont contient un carré militaire regroupant les soldats Morts pour la France de la guerre 1939-1945 inhumés initialement à Boismoreau.

Comme chaque année la section de l'ANT-TRN de Bretagne et la section des porte-drapeau du Morbihan étaient présentes
à cette cérémonie du souvenir
calmont1_web